Top

AVSEC

Animation à la vie spirituelle et à l’engagement communautaire – Johanne Tremblay

La signification de ce service : le service à l’animation spirituelle et à l’engagement communautaire est un service éducatif complémentaire qui constitue une sorte de laboratoire de vie permettant aux élèves, par la pratique et la réflexion, de développer leur vie spirituelle et leur engagement dans la société.

La vie spirituelle est une démarche individuelle située dans une collectivité, qui s’enracine dans les questions fondamentales du sens de la vie et qui tend vers la construction d’une vision de l’existence cohérente et mobilisatrice, en constante évolution. L’engagement communautaire est une contribution de l’individu à la vie collective fondée sur la reconnaissance de la valeur et de la dignité des personnes et orientée vers la construction d’une société plus harmonieuse et plus solidaire.

Son but Favoriser chez les élèves le développement d’une vie spirituelle autonome et responsable et leur contribution à l’édification d’une société harmonieuse et solidaire.

Ses objectifsLes objectifs que le service propose aux élèves sont les suivants : Vivre des situations de réflexion et d’expérimentation qui les aideront à faire librement des progrès dans leur vie spirituelle en vue d’unifier leur être dans une vision de l’existence; S’engager dans des projets personnels et collectifs susceptibles d’améliorer leur milieu et la société en vue de se donner une conscience sociale; Construire des liens entre leur vie spirituelle et leur engagement communautaire en vue de développer une plus grande cohérence personnelle et sociale.

AXES D’INTERVENTION LIÉES À LA VIE SPIRITUELLE AXES D’INTERVENTION LIÉS À L’ENGAGEMENT COMMUNAUTAIRE

Trouver la « source en soi », son ancrage dans la vie. Prendre conscience de l’importance du dévouement et du service pour autrui. Confronter ses découvertes, ses croyances avec celles des autres. Rendre service et donner de son temps. Réfléchir au sens et à l’importance de l’existence. Réfléchir au sens et à l’importance de la vie en société. Définir et assumer une vision du monde cohérente et mobilisatrice. Développer un lien d’appartenance avec la collectivité (la classe, l’école, le village, la ville, le pays, le monde). Se familiariser avec les symboles (religieux ou non) de la culture d’ici et d’ailleurs. Prendre conscience de ses propres responsabilités et de celles des autres. Chercher les fruits « existentiels » de l’histoire culturelle et religieuse du Québec et de l’humanité. Entretenir des rapports amicaux et féconds. Situer sa vie par rapport au temps, à l’espace, à l’absolu. Lutter contre la pauvreté et l’exploitation. Entrer dans l’univers de la célébration et des rites. Régler harmonieusement les conflits. Apprendre à assumer les limites, les fragilités de sa propre vie et de la vie en général. Bâtir un monde juste et inclusif. Apprécier la grandeur et le mystère de la vie. Participer à la vie démocratique. S’initier à l’intériorité, au silence, à la méditation. Se laisser interpeller par les conditions de vie des autres et être solidaire avec eux. Prendre conscience de son monde intérieur, de sa dimension spirituelle. Analyser les répercussions de ses choix et de ses actions. Chercher du sens à travers les personnes, les événements heureux ou malheureux, la nature, la science, etc. Regarder la réalité à partir d’autres points de vue, apprécier la différence. Se laisser interpeller par différentes façons de voir le monde et des modes de vie différentes du sien. Améliorer le sort des autres. Faire face aux questions fondamentales de la vie. Découvrir l’interdépendance des personnes, des peuples et de l’univers. Se donner des raisons de vivre. Chercher un sens à ses engagements.

En conclusion Le service favorise donc chez les élèves, la construction de leur propre vision de l’existence et de leur propre conscience sociale, sans leur imposer une croyance ou une cause.